Mwen Ka, Galsen
>>> Diomay
         "En tant que noir, je me sens français d'ailleurs". Cette phrase extraite d'une des nombreuses interludes de l'album de Diomay colle tout à fait à son rap, du rap français d'ailleurs...
A ces débuts dans le rap, Diomay (se prononce Dio - Maille) rencontre Salif et EXS avec qui il formera le collectif Denzel Zoo mais ce sera d'abord avec Granit, un ami d'enfance, qu'il monte le groupe Diomay & Granit. Comme beaucoup il débute avec plusieurs apparitions sur différentes mixtapes (Neochrome, Rimes & Gloire, ...) puis il nous livre début février 2004 l'album "Mwen Ka, Galsen" qui signifie Antillais, Sénégalais, clin d'oeil à sa double origine.
Ce qui frappe en premier lieu à l'écoute de cet album ce sont les sons, savant équilibre entre sons africains / antillais produits par Lokon et Phenovenom, Diomay s'adapte parfaitement aux rythmiques et parle sincèrement de son amour pour ses racines, on retiendra surtout le titre éponyme et sa prod oppressante de Phenovenom. Autre producteur très présent, Salif qui s'en tire à merveille, notamment sur "Poésie", prod mélancolique pour un titre conscient "entre divagations et paroles censées". On retrouve également le Denzel Zoo pour un titre éponyme, sujet banal mais titre très réussi toujours Salif à la prod, et les trois MC's fument le mic avec des flows bien vénèr, on bouge la tête sans soucis ! Niveau prod on notera la présence d'Axis (ATK) pour un autre bon titre de cet album, "Sous estime" montre que Diomay ne prend pas la grosse tête et livre des lyrics habiles, bien travaillés, de la fraîcheur.
Niveau featurings, on retrouve Nysay & Granit pour le Denzel Zoo, on sent que ces 3 MC's se connaissent et comme je l'ai dit plus haut, ils s'accordent parfaitement. Fredo et K.Fear (La Brigade) accompagne également très bien Diomay sur "Rendez vous". On regrettera seulement quelque peu, la présence de Kero, qui, à mon goû, n'apporte pas forcément beaucoup sur "Binks".
Les deux seuls points faibles sont les refrains, parfois trop faciles, voire même saoulant comme sur "Binks" ou "Un jour, qui sait...". L'autre point faible étant les interludes pas toujours bien choisies selon moi et qui enlève à l'album une certaine continuité dans les titres, même si certaines sont vraiment excellentes à l'image de l'interlude "Mwen Ka, Galsen" ou encore "Qu'est ce que tu crois !!"
En résumé hormis ces deux tout petit points noir, on a vraiment à faire à un bon albm, et je suis réellement impatient d'écoute les prochaines sorties de la structure de Diomay, Sky The Limit.




Diomay
LP / sorti en 2004

Chronique de XQlusif
note : 12/20

01 - Ouverture: qui suis-je ?
02 - Binks (feat Kero)
03 - Introduction
04 - L'habit fait le moine
05 - Mwen Ka, Galsen (interlude)
06 - Mwen Ka, Galsen
07 - Poésie
08 - Rendez Vous (feat Fredo & K.Fear)
09 - Qu'est c'que tu crois !! (interlude)
10 - Ca part en freestyle
11 - Diomay mon grand frère (feat Niki)
12 - Denzel Zoo (feat Nysay & Granit)
13 - Introduction
14 - Street crédibilité (feat Alpha 5.20)
15 - Un jour, qui sait... (feat Sheily)
16 - Introduction
17 - Sous estime
18 - Maintenant ou jamais [Remix] (feat Granit, Loko, Seth Gueko, Brasco)
19 - Guerre positive (interlude)
20 - C'est ça la vie (feat Indecis)
21 - Déjà(feat Ol'Nada)
22 - Les producteurs (interlude)
23 - Hip Hop [version longue] (bonus)

Du même artiste :


Retour vers les chroniques francophones
Dimanche 23 Décembre 2012
Rapa fait sa rentrée: On n'est pas morts!Voici les chro du VII nouveau et le dernier Fayçal! Checkez aussi les derniers rapapodcasts concoctés par l'ami Phonky.
© 2018, rapanization.com - contacts - Flux rss