Self défense
>>> Driver
         La pochette interpelle : où sont passés le golfeur souriant de Grand Schelem et les poufiasses de Swing Popotin? Le Driver nouveau se dresse capuche sur la tète et le sabre à la main dans un paysage de ghetto crépusculaire. Driver revient dans le hip hop (" t'as déjà vu un royaume sans roi?") façon Kill Bill !

Pour annoncer son retour, il nous a concocté une bonne vieille compilation. Le principal défaut de ce style de projet est souvent le suivant: chacun son petit solo, pas d'interaction et aucune émulation entre des artistes talentueux ce qui donne un sale gout d'inachevé. Ce n'est pas le cas ici et Driver a soigneusement mis en place des collaborations intéressantes. La première, c'est Lino avec le furieux Escobar Macson pour un morceau "qui en dit long comme une analyse d'urine". Les deux punchliners nous narrent la traitrise inhérente à une vie d'illégal, l'instru d'Ex prod achevant de créer une ambiance mafieuse et oppressante. Ensuite Jeff le Nerf/Diam's. On peut être (comme moi) totalement allergique au style de cette dernière mais on doit reconnaitre que le morceau est remarquablement bien construit: dispute entre un rappeur, pas pressé de quitter son bédo et ses potes pour une vie de famille, et sa femme. La présence d'un mec aux cotés de Diam's donne plus d'ampleur aux paroles et permet de dépasser le défaut récurrent de ce genre de morceaux: ce n'est plus du rap féminin mais enfin du rap féministe.

On connait le goût de Driver pour le second degré, il était donc logique qu'on retrouve ici Seth "tête de roumain, zgueg de poulain" Gueko pour le racailleux "Lève-toi et braque" en duo avec Stomy Bugzy. Je n'ai jamais aimé Stomy et sa manie de jouer à 2pac mais là son couplet défonce! Le truc: réécrire des passages de la bible en mode gangsta. On retrouve également le fidèle Aelpéacha qui livre une instru G-funk minimaliste et explosive à Alpha 5.20 et son Ghetto Fabulous Gang. Enfin, la palme de l'invité le plus surprenant revient à Artik qui livre une impro impressionnante sur une instru au rythme changeant de 20syl: du grand art!

Et Driver là-dedans? Il signe quatre morceaux:

- "Black César: égotrip en bonne et due forme, plein d'humour Bige Punique.
- "Tout a un prix": morceau conscient avec le bon Mom's
- "Une page est tournée" nouvel égotrip avec l'époustouflant Black Kent (qui s'est fait connaitre depuis en posant en anglais aux cotés du ricain Bishop Lamont). Driver y retrouve une énergie qui fait bien plaisir: on pense à son couplet d'assassin sur "Entrée de bâtard" d'Aelpéacha (sur "Lâche 7 merde").
- "Dolce Vitaa" enfin, une chanson d'amour/humour dédiée à la chanteuse susnommée sur une instru de lover made in Soulchildren. Des barres de rire en perspective: imaginez Driver chantant d'une voix douce "pour toi je serais prêt à supporter l'olympique lyonnaiiiiiiiiiiis".

En bref une chouette compil' avec des duos à l'ancienne façon Première classe ou Mission suicide qui prouve une fois de plus que le rap est loin d'être mort. A écouter le petit doigt en l'air (Aïeaïeaïe!!!).




Driver
sorti en 2008

Chronique de Samxao
note : 15/20

1 - Escobar Macson feat. Lino - C'que j'ai gagné en chiffre
2 - Driver - Black César
3 - Jeff Le Nerf feat. Diam's - Tous Les Mêmes
4 - Seth Gueko feat. Stomy Bugzy - Lève toi et braque
5 - MOMS, Driver & Kyrell - Tout a un prix
6 - Le Turf feat. Akhenaton - Notre son
7 - MOMS - C'est quoi les bailles
8 - Artik - Freestyle
9 - Lalcko feat. Mac - J'descends
10 - Driver feat. Black Kent - Une page est tournée
11 - Ghetto Faboulous Gang - Le hood m'écoute
12 - Brahi - Soldat de plume
13 - Les Sarazins - Self-defense
14 - Driver - Dolce Vitaa

Du même artiste :
Temporary fever

Podcasts :
Rapapodcast #21 de Achim Shark


Retour vers les chroniques francophones
Dimanche 23 Décembre 2012
Rapa fait sa rentrée: On n'est pas morts!Voici les chro du VII nouveau et le dernier Fayçal! Checkez aussi les derniers rapapodcasts concoctés par l'ami Phonky.
© 2022, rapanization.com - contacts - Flux rss